Chien Médiateur

Travailler avec son chien:
le préparer à votre activité professionnelle

La médiation animale ou zoothérapie :

La zoothérapie est une médiation qui s’exerce en individuel ou en groupe à l’aide d’un animal familier, consciencieusement sélectionné et éduqué, sous la responsabilité d’un professionnel, appelé le « zoothérapeute » dans l’environnement immédiat de personnes chez qui l’on recherche à éveiller des réactions visant à maintenir ou à améliorer son potentiel cognitif, physique, psychosocial ou affectif.

Former son chien:

L’éducation

Avant de former votre chien à la médiation animale, il faudra l’éduquer.
Votre formation sera alors très importante, tant dans le domaine du zoothérapeute que celui de l’éducation de votre chien.
L’éducation c’est amener votre chien à acquérir des qualités telles que la concentration, la patience, la confiance et le respect tout en étant juste et cohérent.

Le dressage

Après l’éducation, vient le moment où l’on souhaite alors faire progresser le chien dans différents exercices spécifiques à l’activité de zoothérapeute.

L’exemple de Myriam et Ulysse qui ont suivi des cours de formation intensive afin de pouvoir exercer leur métier de Zoothérapeute et de chien-médiateur.

Education du chien médiateur en mediation animale

Ulysse doit avoir de nombreuses qualités telles qu’être équilibré, calme et volontaire et aussi avoir une parfaite obéissances aux diverses sollicitations.

Il a donc fallu préparer Ulysse à différents exercices pour qu’il puisse accompagner sa maîtresse dans son activité professionnelle. En débutant par l’éducation de base pour ensuite préparer différents exercices spécifiques à la médiation animale.

Aujourd’hui, tous deux sont en parfaite adéquation et afin de conforter ou corriger les compétences d’Ulysse, une séance mensuelle est maintenue.

Myriam et Ulysse chien médiateur

J'ai contacté Melle LEYENDECKER, dans un but bien précis. Je voulais démarrer une activité de zoothérapie avec mon chien Ulysse, Labrador de 5 ans. Je veux aussi vivre une grande histoire avec lui. Mais quelques points me gênaient chez lui. Je voulais également l'avis d'une professionnelle, parce qu'au vue de mon activité je ne devais pas me tromper. Lorsque j'ai expliqué mon activité à Armelle, puis lorsqu'elle m'a expliqué sa manière de travailler, j'ai été tout de suite convaincue que j'allais faire cette aventure avec elle. Tout d'abord, elle m'a écouté, elle m'a mise en confiance, m'a bien expliqué la démarche à suivre, de mon côté son avis de professionnelle était capital. Au premier coup de téléphone nous étions sur la même longueur d'onde. Puis les leçons ont commencées. Mon chien Ulysse a bon caractère mais il a ses défauts comme j'ai les miens. J'ai vite compris aussi que l'homme a ses limites. La communication avec son animal est primordiale. Je me suis remise en question, j'ai scrupuleusement écouté et mis en pratique tout ce que Melle LEYENDECKER m'a enseigné à chaque leçon. Le résultat de notre travail s'est vite ressenti. Ulysse et moi avons chacun amélioré notre vie. Puis 3 mois après, Ulysse et moi avons pris le chemin vers les maisons de retraite à la rencontre des personnes âgées afin d'éveiller des réactions (cognitives, physiqus, psychosocial et autres), tout en continuant chaque semaine notre leçon avec Armelle. Ulysse et moi, sommes un vrai binôme maintenant. Je continue à venir tous les mois afin d'améliorer Ulysse, et ne pas me laisser aller sur les acquis. Je reste vigilante. De plus j'aime venir voir Melle LEYENDECKER, chaque leçon est un plaisir. Ce témoignage est pour elle : Armelle je vous remercie vivement parce que sans notre rencontre je ne sais pas si j'aurais fait aussi bien mon travail d'aujourd'hui. Vos conseils, votre aide, votre gentillesse, votre patience, votre écoute me sont précieux. Vous êtes formidable, chaleureuse, très professionnelle. Du fond du cœur Merci à vous.    

Myriam
zoothérapeute

Voici l’exemple de Florence, Zoothérapeute à Libourne:

www.mediationanimale-bienetre.com

zootherapeute

Florence a commencé par l’éducation de Malaïka, une jeune Golden Retriever qui avait du caractère dès son plus jeune âge. Le choix de ce chiot pour la médiation animale a été mûrement réfléchi. Florence a fait appel à moi pour l’aider et l’accompagner dans l’éducation de sa chienne dès son arrivée.

Après les séances d’éducation, il a fallu quelques séances de dressage pour approfondir le travail durant les séances de médiation animale, mais l’éducation a été primordiale pour d’abord obtenir la concentration, la patience et le respect de la part de Malaïka.

Puis, pour préserver Malaïka et ne pas la surcharger de travail, il a fallu choisir un autre chien pour prendre le relais.

C’est à ce moment qu’est arrivé Poppy, un jeune Cavalier King Charles, doté de qualités complémentaires à Malaïka: particulièrement calme et malléable compte tenu de sa petite taille, il interviendra plutôt sur des exercices de détente et du « prendre soin ».

Tous deux prennent part à des exercices de stimulation sensorielle et cognitive, psychomotricité, socialisation, communication….

Il est donc très important de choisir la race du chien avec lequel vous souhaitez travailler, ainsi que son éleveur qui lui donnera dès le départ de bonnes bases.
Je peux vous aider et vous guider dans ces démarches ainsi que dans l’éducation et le dressage de votre chien médiateur.

page mediation sur facebook